Aller au contenu

Le milliard de la SAQ

La SAQ ne fabrique pas d’argent !

Le milliard que la SAQ remet au gouvernement du Québec est payé par les consommateurs. La SAQ n’est qu’un intermédiaire.

Qu’il y ait SAQ ou non, le gouvernement pourra toujours avoir son milliard.

On entend souvent dire qu’il ne faut pas modifier le monopole de la SAQ parce qu’on perdra ce milliard. C’est faux!

La SAQ n’est que le collecteur, si elle n’est plus là ou plus la seule, la collecte se fera par les concurrents.

Ce milliard 200 millions est la somme exigée par le ministre des Finances. D’ailleurs, les 8000 épiceries, toutes privées, qui vendent du vin contribuent à ce milliard et plus. Un vin sur quatre est acheté en épicerie.

L’Alberta a aboli sa «SAQ» en 1993 et cette province fait maintenant plus d’argent par personne avec l’alcool que le Québec tout en ne vendant plus une goute d’alcool. Elle demande tout simplement à l’importateur de collecter l’argent pour le gouvernement.

Donc, cessons d’avoir peur de perdre ce milliard si on modifie le monopole des alcools du Québec. Un gouvernement peut surtaxer un produit sans le vendre lui-même, comme il le fait déjà d’ailleurs pour le tabac et l’essence.

De plus, la majoration fiscale de la SAQ de 1,22 milliard $ cette année est une taxe injuste. En effet, la société d’État taxe plus les pauvres que les riches. Sa majoration fiscale est plus élevée sur les vins moins chers que sur les vins chers. Ce qui avantage les riches.

Étiquettes: