Aller au contenu

2022

Le vin ontarien est-il bon ?

L’Ontario n’exporte pas ses vins, ou si peu. Ils ont mauvaise réputation auprès des connaisseurs québécois. Les vignerons de l’Ontario font pourtant de grands efforts pour produire des vins de qualité. C’est à découvrir.

Améliorer la SAQ

Des consommateurs de vin sont satisfaits du travail de la SAQ. D’autres consommateurs, producteurs et commerçants sont insatisfaits. Est-ce qu’il y a place à l’amélioration?
Comment améliorer le commerce du vin au Québec.

Comparaison prix LCBO-SAQ

Est-ce que la SAQ a vraiment les meilleurs prix canadiens ?

Nous avons comparé les prix des vins les moins chers de la SAQ et de la LCBO dans 19 catégories.

Les résultats montrent un net avantage pour l’un des deux monopoles.

Reprise des dégustations à la SAQ

Les dégustations ont repris dans les succursales de la SAQ. Les vins offerts en dégustation sont gratuits, mais ils ne seront plus choisis par les conseillers en vin de chaque succursale, mais plutôt par les agences de promotion.

Les risques de consommation de l’alcool

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage des substances propose d’abaisser à 6 verres par semaine la consommation d’alcool pour les hommes et à 3 verres pour les femmes.
Est-ce réaliste ?

Briser le monopole de la SAQ

Le chef du Parti conservateur de Québec, Éric Duhaime, propose d’abolir le monopole de la Société des alcools du Québec. Il veut plus de liberté pour les vignerons, les commerçants et les consommateurs de vin et de produits alcoolisés du terroir. Est-ce une proposition valable?

SAQ – Hausse de 14,6 % du bénéfice

La Société des alcools du Québec enregistre encore un bénéfice record.

Le bénéfice net du premier trimestre de cette année de la SAQ est en hausse de plus de 14% à 326 millions de dollars.

Les ventes de la société d’État ont augmenté de 9,7 % en dollars et de 2,9 % en volume.

Les dernières hausses de prix et la reprise des ventes aux restaurateurs et bars expliqueraient ce bénéfice record.

Quelques baisses de prix à la SAQ

La valeur de notre dollar s’est fortement appréciée depuis un an. La valeur du dollar canadien par rapport à l’euro s’est accrue de 14 %.

La Société des alcools du Québec a souvent invoqué la faiblesse de notre dollar et la hausse de l’euro pour hausser ses prix.

Elle a haussé les prix de 1300 produits en novembre dernier; puis ce fut des hausses sur 2550 produits en mai.

Maintenant que c’est l’inverse – que la valeur de l’euro baisse – est-ce que la société d’État va nous en faire profiter ?

Les articles les plus populaires

Voici la liste des 25 articles et revues de vins les plus consultés sur le site Vin Québec au cours des 30 derniers jours, selon le rapport de MonsterInsights.

Ce qui est étonnant, c’est de voir la popularité des pages sur les mauvais vins !

Des vins à moins de 13 % d’alcool

Aujourd’hui, la plupart des vins ont plus de 13 % d’alcool. Certains même titrent 14 et 15 degrés d’alcool. C’est beaucoup, beaucoup trop même.
Comment trouver des vins de 10 à 12,5 degrés d’alcool ?

De mauvais vins

Les mauvais vins, personne ne nous en parle, mais ça existe. Il y en a même de plus en plus. Mais les défauts d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’autrefois.
Alors, qu’est-ce qu’un mauvais vin et comment le reconnaitre ?

Pourquoi nature et pas bio ?

Un grand nombre de vin dits «nature» au répertoire de la Société des alcools du Québec (SAQ) ne sont pas bio.

En fait 41 % des vins nature au répertoire de la SAQ ne sont pas bios et 36% des vins nature aujourd’hui en succursales ne sont pas bio.

Le vin est bon pour les 75 ans et plus

Des chercheurs en gériatrie ont découvert que les Japonais de plus de 75 ans qui consomment du vin six fois par semaine ont de meilleures capacités cognitives que celles qui ne consomment pas ou peu de vin !